Voilà ce que j'ai lu

05 juillet 2017

Je me suis tue

je-me-suis-tue2

Elle s’est faite violer un soir en rentrant chez elle. La suite, n’est rien d’autre qu’une succession de décisions qu’elle prend et qui vont la mener droit dans le mur. Elle s’est tue.
Tragique destin d’une femme moderne qui voulait à tout prix être en mesure de contrôler sa vie.

Une lecture brutale, dure, lue dans une seul souffle mais qui m’a surprise ne pensant pas me retrouver devant ce genre de lecture.
Un coup de coeur pour moi.

Posté par Airelle66 à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2017

Nuit de Bernard Minier

nuit1

Première impression : c’est très prenant.

Une jolie couverture, un auteur que j’aime, je me lance sans hésiter dans cette lecture.
le commandant Servaz se retrouve face à celui qu’il recherche depuis des années : un criminel en série. Mais il ne fait pas son enquête seul. Il est secondé par une inspectrice norvégienne.

Un livre avec des paysages de neige, une ambiance glaciale, un commandant Servaz très attachant, cela va vite, on ne s’ennuie pas, un très bon thriller.

Posté par Airelle66 à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2017

Le temps est assassin

le-temps-est

Première impression : des longueurs mais du suspense.

Elle est la seule survivante d’un accident de voiture dans lequel son père, sa mère et sont frère sont décédés. Des années plus tard elle apprend que sa mère serait vivante. De retour en Corse, lieu de l’accident, elle cherche à savoir, à comprendre mais se heurte aussi à l’omerta.

Cela traîne beaucoup , le rythme est très lent, mais sur le fond il y a du suspense. Je continue ma lecture en soupirant souvent.
Dommage pour ces longueurs.

Posté par Airelle66 à 05:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2017

La mémoire des embruns

la-memoire-des-embruns1

Première impression : Émouvant, poétique.

Une île battue par les vents , nature sauvage et hostile . Difficile de vivre dans un tel lieu. Et pourtant c’est là qu’elle a choisi de vivre avec son mari, d’y élever ses enfants et c’est là aussi qu’elle a choisi de revenir mourir.
Les souvenirs ressurgissent qui nous révèlent alors une histoire haletante jusqu’au bout , forte et d’une grande sensibilité.

Le début:

Elle se trouvait à la cuisine quand cela se produisit : un coup sec et sonore frappé à la porte d’entrée. Le son rebondit dans le couloir, sur le plancher et le porte-chapeaux, ricocha entre les portes coulissantes et la srurprit en train d’essuyer la table rêvassant – elle s’imaginait marchant sur la plage de l’île Bruny.
Elle réintégra d’un seul coup un corps plus vieux de cinquante années. Sa main, dérapant,envoya une giclée de miettes au sol. Qui pouvait bien lui rendre visitee à l’improviste?

Posté par Airelle66 à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La bibliothèque des coeurs cabossés- Katarina Bivald

la-bibliotheque

-Une jeune femme échoue dans un village dont elle ne connaît personne. Elle découvre la vie du village, ses habitants, et peu à peu, s’intègre en ouvrant une bibliothèque.
On y parle de lecture de livres bien sur mais cette histoire est bien légère , sans surprise (on voit venir la fin), agréable à lire, mais rien de plus.
Page 100 :
-Je voulais juste que tu ne te fasses pas d’illusion sur cette ville. Tu ne pourras pas dire que je ne t’avais pas prévenu.
Là encore, elle ne savait pas s’il plaisantait.
-Ah, sacré Amy, lâcha-t-elle à voix haute tandis qu’elle regroupait ses affaires dehors et faisait le tour de la maison pour s’assurer que tout soit éteint et fermé. Un laboratoire d’amphétamines. Pour la petite ville idyllique, on 

Posté par Airelle66 à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Chanson douce

une-chanson

-Deux enfants sont assassinés par leur nourrice.

On pénètre alors dans l’univers de cette famille que l’on voit vivre jusqu’au drame final.Un suspense instauré dès la première page, cela m’accroche. Alors je continue ma lecture, attendant d’avoir des réponses à mes questions, je ne les voit pas venir. J’ai terminé ma lecture sur une grosse déception.

Posté par Airelle66 à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2017

Toute la lumière que nous ne pouvons voir- Anthony Doerr

toute-la-lumic3a8re

Je ne sais pas ce que j’attendais de ce livre mais quoi qu’il en soit je ne suis pas arrivée à entrer dans l’histoire pendant une très grande partie de cette lecture, ne faisant que la survoler.
Peut être n’était-ce pas le bon livre pour moi à cet instant.

L’atmosphère est lourde et pour cause. C’est la guerre, l’Occupation, la Résistance. Les seuls moments  » d’éclaircies » sont ceux que justement j’ai le plus apprécié.
Ah oui il y a aussi l’histoire d’un diamant, celle de l’Océan de Flammes, un joli nom très poétique, mais qui ne m’a pas convaincue .
Trop long peut-être, je me suis ennuyée pas intéressée n’ayant vraiment ressenti aucun élan particulier pour cette lecture. Seuls quelques lueurs d’intérêts ont jailli de ci de là retenant mon attention mais ceci  n’a pas été suffisant pour me faire apprécier cette lecture dans sa totalité.

Le début:
« A l’aube, ils tombent en masse du ciel, passent par dessus les remparts, caracolent au-dessus des toits, descendent lentement entre les hautes maisons. Des rues entières en bouillonnent, taches blanches sur les pavés. Message urgent aux habitants de cette ville. Dispersez-vous dans la campagne.
La marée monte. La lune, petite ejune est presque toute ronde. Sur les toits des hôtels du frint de mer, à l’est, et dans les jardins par derrière, une demi-douzaine d’unniés d’artillerie américaine flanquent des obus incendiaires dans la bouche des mortiers. »

Posté par Airelle66 à 05:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juin 2017

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une - de

ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une

Un routinologue vous savez ce que c’est ? oui? non? Et bien si vous voulez le savoir lisez ce livre. Et si vous êtes atteint de morosité chronique, raison de plus.
Cela se lit rapidement , c’est très plaisant, rafraîchissant et donne envie de chercher le meilleur de nous même. En quelque sorte d’avoir la positive attitude.

C’est l’histoire de Camille qui a tout pour être heureuse mais qui ne l’est pas. Va-elle réussir à trouver le bonheur ?
Il est où le bonheur il est ou?
Tout ceci m’a semblé peu crédible, mais peu importe. C’est une lecture qui fait du bien.

Allez, prenez bien soin de vous .

Le début:
« Les gouttes, de plus en plus grosses, s’écrasaient sur mon pare-brise. Les essuie-glaces grinçaient et moi, les mains crispées sur le volant, je grinçais tout autant intérieurement… Bientôt, les trombes d’eau furent telles que d’instinct, je levais le pied. Il ne manquait plus que j’aie un accident ! Les éléments avaient-ils décidé de se liguer contre moi?Toc,toc, Noé ? Qu’est-ce que c’est déluge ? »

Publicités

Occasionnellement, certains de vos visiteurs verront une publicité ici.

Posté par Airelle66 à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2017

Le premier miracle de Gilles Legardinier

le-premier-miracle

Pourquoi ce livre ?
Parce que j’avais aimé Complètement Cramé de G. Legardinier. Mais là c’est un tout autre genre . Je me suis retrouvée dans une lecture qui m’a fait étrangement penser à du Dan Brown mais en moins bien. Un sentiment très mitigé donc pour cette lecture qui m’a semblé bien longue, intéressante sur certains points mais beaucoup moins dans d’autres.

Je me suis toutefois laissée prendre dans les rouages de cette lecture aux personnages qui m’ont semblé bien caricaturaux. . Quête d’objets sacrés, décryptage de signes, meurtres divers…en fait tout ceci ne m’a pas convaincu totalement malgré une documentation pointilleuse de la part de l’auteur pour plus de  crédibilité.

Le début :
« Il faisait nuit, un peu froid. D’ordinaire, M. Kuolong n’aimait pas attendre. Pourtant, ce soir là, patienter e rendait presque heureux. Voilà bien longtemps que ce quinquagénaire mince au regard d’adolescent n’avait pas éprouvé cela. Surtout vis-à vis de quelqu’un. »

Posté par Airelle66 à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2017

Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi

le-premier-jour-du-reste-de-ta-vie

Pourquoi j’ai chois ce livre ?
Juste pour son titre. Par curiosité.
J’y ai trouvé une ambiance légère de farniente .
Il y a là l’histoire de trois femmes qui se rencontrent  tout à fait pas hasard lors d’une croisière . Elles ont fui leur quotidien suite à des  déceptions amoureuses. Cette croisière va les réunir mais aussi chambouler leurs vies.

C’est plaisant à lire mais rien de  plus. J’étais à la recherche d’une lecture légère, sans prise de tête, je l’ai trouvée. Cependant cela a fini par m’ennuyer avec une impression de tourner en rond. J’ai ressenti quelques longueurs, ces histoires de femmes ne m’ont pas véritablement emportées tout le long .
Un livre qui ne restera sûrement pas gravé dans ma mémoire.

Le début:
-Ma tête à couper qu’il ne se doute de rien.
Marie parle toute seule, comme chaque fois qu’elle est stressée ou excitée.
Elle plonge le batteur dans  le cul de poule et regarde les ingrédients valser avant de se mélanger. Ce sera bientôt terminé, il ne reste plus qu’à enfourner. La table est dressée, les boissons bien calées dans le frigo, les ballons gonflés. Elle prépare tout depuis ce matin, tout ce qu’elle a imaginé depuis si longtemps.
Il y a quelques mois, entre le JT et le film du soir son mari a décrété qu’il en avait marre de leur vie. « Je me fais chier, il a dit, on a pas quarante ans et on vit déjà comme des vieux.! »

Posté par Airelle66 à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :